Accueil |Internationale |

LE MINISTRE ISRAÉLIEN LIEBERMAN AFFIRME

"Israël ripostera si la Syrie s'oppose, avec des S300, à ses attaques"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé hier, que son pays s'attaquerait aux batteries anti-aériennes S-300 que la Russie fournirait à la Syrie si elles devaient servir à riposter aux attaques israéliennes. Le journal russe Kommersant a rapporté lundi dernier que la Russie pourrait commencer prochainement à fournir des systèmes S-300 à son allié syrien et que la question d'une livraison gratuite était «pratiquement résolue». La livraison de ces armements seraient une mauvaise nouvelle pour la liberté d'agression que revendique Israël sur le territoire syrien, avec lequel il est techniquement en état de guerre. Une source citée par Kommersant a mis en garde contre les conséquences «catastrophiques pour toutes les parties» si Israël décidait d'attaquer les lieux de déploiement des S-300. «Si des systèmes d'armes russes sont utilisés contre nous en Syrie, nous agirons contre eux», a ainsi menacé le ministre israélien de la Défense, dans un entretien avec le site d'informations Ynet. La Russie et la Syrie ont signé en 2010 un accord pour la livraison de S-300.
Mais Damas n'a toujours pas pris possession de ce matériel en raison notamment des pressions israéliennes, selon Kommersant. Actuellement, les S-300 opérés par les Russes sont déployés autour de la base navale russe de Tartous, des S-400 plus modernes étant déployés sur la base aérienne de Hmeinim (ouest)

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha