Prévisions pour le 17 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 43 °C
32
 Laghouat Min 20 °C Max 29 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 26 °C
39
 Biskra Min 25 °C Max 30 °C
4
 Tamanrasset Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 29 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 29 °C
30
 Saïda Min 17 °C Max 27 °C
4
 Annaba Min 21 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 18 °C Max 30 °C
30
 Ouargla Min 27 °C Max 38 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
32
 Tindouf Min 18 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 17 °C Max 26 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 30 °C
4
 Ghardaïa Min 25 °C Max 33 °C
30
Accueil |Internationale |

PALESTINE

Mahmoud Abbas élu à la tête de l'OLP

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Conseil national palestinien (CNP), Parlement de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a élu le nouveau comité exécutif de l'OLP, dirigé par le président Mahmoud Abbas, ont déclaré des responsables tôt hier. Le CNP s'est réuni depuis lundi dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie. Cette 1ère réunion du CNP depuis 2009 a pour but d'élire 18 membres du comité exécutif de l'OLP, et de discuter des relations des Palestiniens avec l'occupant israélien et les Etats-Unis, ainsi que de la situation interne en Palestine. Les cadres du Hamas avaient appelé samedi dernier le président Abbas à reporter l'assemblée jusqu'à ce qu'un accord de réconciliation soit conclu entre les différentes factions palestiniennes. Le Conseil national palestinien (CNP), qui représente les habitants de la Palestine et de la diaspora, n'a pas tenu de session régulière depuis 1996 mais une réunion d'urgence avait eu lieu en 2009 à Ramallah. Selon des sources médiatiques, le président palestinien est l'un des trois représentants du Fatah au comité exécutif, avec Saëb Erekat et Azzam al-Ahmed, négociateur de l'accord de réconciliation avec le Hamas. Sept autres partis nommeront un candidat, tandis que huit candidats indépendants seront sélectionnés.
Au moins 10 des 18 membres actuels du comité exécutif seront probablement remplacés. On évoque aussi la question du mandat du président palestinien qui a pris fin officiellement en 2009, qui n'a pas été renouvelé en raison de différends avec le mouvement Hamas. Cette session qui s'est étendue sur trois jours, intervient alors que les relations entre M. Abbas et l'administration du président Donald Trump sont au plus bas suite à la décision unilatérale et illégale de transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à El-Qods occupée prévu le 14 mai. Elle s'inscrit aussi sur fond d'un vaste mouvement de protestation réclamant le «droit au retour» des Palestiniens sur les terres dont ils ont été spoliés et dépossédés par les forces d'occupation israélienne en 1948.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha