Prévisions pour le 23 Aout 2018

 Adrar Min 32 °C Max 43 °C
32
 Laghouat Min 19 °C Max 31 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 27 °C
12
 Biskra Min 20 °C Max 34 °C
34
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 29 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 15 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 26 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
30
 Illizi Min 27 °C Max 39 °C
34
 Tindouf Min 27 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ghardaïa Min 23 °C Max 35 °C
30
Accueil |Internationale |

HUIT MORTS PARMI LES CIVILS

La coalition américaine a frappé un village syrien

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des avions de la coalition internationale sous commandement américain ont mené des frappes contre une localité syrienne, dans le sud du gouvernorat de Hassaké, a annoncé, hier, la télévision syrienne, indiquant que le raid a fait huit morts parmi les civils à Al-Khamadi. Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment souligné à plusieurs reprises que les opérations des Etats-Unis et de la coalition internationale en Syrie étaient lancées sans l'aval et sans coordination avec les autorités de Damas et le Conseil de sécurité des Nations unies. Pas moins de 25 personnes avaient trouvé la mort dans un pilonnage mené le 1er mai dernier par la coalition contre une banlieue de la ville de Hassaké. Suite à ces frappes, Damas s'est adressé à l'ONU exigeant que le Conseil de sécurité remplisse ses engagements et mette fin aux «crimes de guerre» commis par la coalition. La Russie a commencé des opérations militaires contre des groupes terroristes en Syrie à la demande de Damas en septembre 2015. Avec le soutien de l'armée russe, le gouvernement syrien a repris la plupart de ses territoires contrôlés par le groupe terroriste autoproclamé «Etat islamique» (Daesh/EI) ces deux dernières années. Compte tenu de la victoire sur le terrain, l'armée russe a procédé à un retrait partiel de ses troupes en Syrie fin 2017 sous l'ordre du président russe Vladimir Poutine. La Russie, avec l'Iran et la Turquie, a activement promu la réconciliation entre les parties en conflit en Syrie lors des pourparlers de paix d'Astana.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha