Accueil |Internationale |

LES PALESTINIENS SONT «CONFRONTÉS À LA BRUTALITÉ, LA VIOLENCE ET LE MEURTRE»

Le chef de la Ligue arabe condamne les "massacres" d'Israël

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a condamné, hier, les «massacres» d'Israël envers les Palestiniens de Ghaza, qui s'apparentent à des «crimes de guerre», l'organisation panarabe appelant la Cour pénale internationale (CPI) à lancer une enquête. La communauté internationale doit «protéger le peuple palestinien, qui a choisi la voie de la lutte pacifique et a été confronté à la brutalité, la violence et le meurtre», a encore déclaré M. Aboul Gheit dans un communiqué. Les forces israéliennes ont tué lundi près de 60 manifestants palestiniens, et blessé 2.500 autres, le long de la frontière de Ghaza. «Israël est une entité oppressive et meurtrière et ses politiciens et militaires doivent être traduits devant la Cour pénale internationale», a pour sa part affirmé Amjad Shamout, le président de la commission permanente des droits de l'homme de la Ligue arabe. Ces déclarations interviennent à la veille d'une réunion d'urgence de la Ligue arabe au sujet de la décision «illégale» de Washington de transférer l'ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha