Accueil |Internationale |

RENÉGOCIATION DES ACCORDS UE-MAROC

Le Polisario rejette le processus visant à inclure le Sahara occidental

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Front Polisario rejette «purement et simplement» le processus de consultation de la Commission européenne, dans le cadre des négociations UE-Maroc pour inclure le Sahara occidental dans le champ d'application des accords agricole et de pêche, a affirmé hier le ministre sahraoui délégué pour l'Europe, Mohamed Sidati.
«Contrairement à ce qu'affirme la Commission, le Front Polisario n'a pas participé à ce processus et a, à maintes reprises, clairement indiqué que nous le rejetons purement et simplement», a-t-il déclaré.
Il a estimé que ce processus vise à «contourner le droit de l'UE» disant que ni les accords d'association et de libéralisation des produits agricoles ni l'accord de pêche UE-Maroc ne sont applicables au Sahara occidental et à ses eaux adjacentes. «Nous avons invité la Commission à un dialogue constructif en dehors de ce processus, mais elle ne s'est pas encore engagée», a-t-il regretté. Mohamed Sidati a estimé que la liste des «parties prenantes» impliquées dans le processus, dévoilée dernièrement par l'Observatoire des ressources naturelles au Sahara occidental (Wsrw), témoigne du «mépris total» de la Commission européenne pour les décisions successives de la Cour européenne de justice. «Il ressort clairement que la Commission n'a consulté qu'un ensemble d'acteurs liés au gouvernement marocain», a-t-il souligné.
Près de 90 associations de la société civile sahraouie ont refusé de participer au processus.
M.Sidati a exhorté, à ce titre, l'UE et ses Etats membres à «revoir immédiatement» cette approche «préjudiciable», visant à exploiter indument les ressources naturelles du Sahara occidental.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha