Accueil |Internationale |

ESPAGNE

Des saisonnières marocaines portent plainte pour harcèlement

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des saisonnières marocaines employées en Espagne à la cueillette des fraises ont dénoncé leurs conditions de travail en portant plainte, dont trois pour harcèlement sexuel et une pour tentative de viol, a-t-on appris hier auprès des autorités et de leur avocate.
«Dix portent plainte pour dénoncer leurs conditions de travail, dont trois qui dénoncent en plus une situation de harcèlement sexuel au travail et une autre, une tentative de viol», a dit l'avocate espagnole Belen Lujan, qui représente ces saisonnières travaillant près de la ville andalouse de Huelva (Sud). «Cinq ont porté plainte à la garde civile et cinq doivent faire une déclaration au tribunal», a détaillé Me Lujan, assurant que beaucoup d'autres Marocaines voudraient porter plainte mais «ont peur de le faire» ou sont reparties au Maroc. Un porte-parole de la garde civile à Huelva a confirmé le dépôt des cinq plaintes.
Un homme de nationalité espagnole a été inculpé pour l'abus sexuel dénoncé, a-t-il précisé. Selon le secrétaire général du Syndicat andalou des travailleurs et travailleuses (SAT), Oscar Reina, les plaintes visent une entreprise de la commune d'Almonte, ayant employé temporairement «500 femmes marocaines et roumaines».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha