Accueil |Internationale |

APRÈS LA MORT DE 66 MIGRANTS AU LARGE DE LA TUNISIE

Le ministre de l'Intérieur Lotfi Brahem limogé

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre de l'Intérieur tunisien Lotfi Brahem a été limogé et sera remplacé, par intérim, par le ministre de la Justice Ghazi Jribi, a annoncé hier la présidence du gouvernement. Cette décision intervient en pleine controverse après la mort, dans la nuit de samedi à dimanche, de plusieurs dizaines de migrants -en majorité des Tunisiens- au large de Kerkennah (est). Le texte officiel ne fournit toutefois aucune précision sur le motif de ce limogeage qui survient après celui divulgué par le ministère de l'Intérieur de dix responsables de la sûreté nationale et de la Garde nationale (gendarmerie) dont les directeurs de la sûreté nationale et de l'unité des côtes maritimes de Kerkennah ainsi que celui de la garde nationale à Sfax. Ces mesures sont destinées à sanctionner les conditions dans lesquelles a eu lieu le naufrage de migrants le plus meurtrier en Méditerranée depuis le 2 février dernier quand 90 personnes, en majorité des Pakistanais, étaient mortes noyées au large de la Libyuen selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha