Accueil |Internationale |

MISE EN GARDE DE L'ONU À LA COALITION AU YÉMEN

Un assaut à Hodeïda sera "catastrophique"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La coordinatrice de l'ONU au Yémen a averti hier qu'une attaque des forces progouvernementales contre la ville portuaire de Hodeïda (ouest), contrôlée par les rebelles houthis, aurait un «impact catastrophique» sur les civils. «Une attaque militaire ou un siège touchera des centaines de milliers de civils innocents», a dit Lise Grande dans un communiqué, dans lequel l'ONU estime à jusqu'à 600 000 le nombre de civils dans Hodeida et autour. «Dans le pire des cas, nous craignons que plus de 250 000 (d'entre eux) puissent tout perdre, même la vie», a mis en garde Mme Grande. Hodeïda, sur la mer Rouge, est le principal point d'entrée des importations de marchandises et de l'aide humanitaire au Yémen, pays au bord de la famine et frappé par le choléra, qui vit «la pire crise humanitaire du monde», selon l'ONU. Les troupes progouvernementales, appuyées par la coalition militaire commandée par l'Arabie saoudite, se rapprochent de cette ville portuaire d'où elles cherchent à chasser les Houthis, soutenus par l'Iran.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha