Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 4 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 7 °C Max 21 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 20 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 3 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 4 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 16 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 19 °C
32
 Ghardaïa Min 4 °C Max 18 °C
32
Accueil |Internationale |

SYRIE

Daesh acculé à Boukamal

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les forces prorégime en Syrie ont repoussé une offensive du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui a dû reculer hier aux limites de la ville de Boukamal où les combats se poursuivent, a indiqué une ONG. La veille, l'EI avait repris une partie de la ville clé du nord du pays en guerre, en lançant une série d'attaques meurtrières, l'offensive la plus importante menée depuis des mois. «Les jihadistes ont reculé jusqu'aux limites ouest et nord de la ville après de violents combats avec les forces pro-régime qui ont repoussé l'offensive «, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (Osdh). Au moins 21 terroristes ont péri. Ni les médias officiels syriens ni l'armée n'ont évoqué cette offensive lancée depuis le désert ou les combats à Boukamal. L'EI avait perdu en novembre 2017 Boukamal, le dernier centre urbain qu'il contrôlait dans le pays après de multiples défaites infligées par le régime et ses alliés d'une part et les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Etats-Unis de l'autre. Boukamal est située dans la province orientale de Deir Ezzor, à l'ouest du fleuve Euphrate, près de la frontière avec l'Irak. Le régime contrôle la ville de Deir Ezzor, chef-lieu de la province du même nom, mais aussi quasiment toute la rive ouest de l'Euphrate. Les FDS sont pour leur part stationnées sur la rive orientale du fleuve et cherchent toujours à chasser les jihadistes de leurs derniers retranchements dans la province. Daesh, présent encore dans quelques poches dans le désert, détient moins de 3% du territoire syrien contre près de 50% fin 2016.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha