Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 10 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 5 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 12 °C Max 18 °C
12
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 15 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 18 °C
47
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 12 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 24 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 22 °C
28
 Khenchela Min 6 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
28
Accueil |Internationale |

YÉMEN

La coalition militaire veut faciliter le travail des humanitaires

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La coalition militaire intervenant au Yémen sous commandement saoudien a affirmé son engagement à «faciliter» le travail des ONG internationales, après le transfert par le CICR de 71 de ses collaborateurs hors du pays en guerre. Jeudi, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé avoir transféré 71 de ces collaborateurs internationaux, soit plus de la moitié de son personnel international au Yémen, pour des questions de sécurité. «Ces dernières semaines, nos activités ont été bloquées et notre personnel a subi des menaces et a été directement pris pour cible», a dit le directeur des opérations du CICR, Dominik Stillhart. Vendredi soir à Riyadh, le porte-parole de la coalition militaire, a affirmé l'attachement de cette coalition à «assurer la protection nécessaire aux employés des organisations humanitaires internationales», sans «porter atteinte à leur droit et liberté de mouvement et d'accès aux régions où ils souhaitent» travailler. Le porte-parole, le colonel saoudien Turki al-Maliki, a aussi accusé les rebelles yéménites Houthis «de menacer la vie des civils et des humanitaires internationaux», selon un communiqué publié par l'agence officielle saoudienne Spa. Le CICR, présent au Yémen depuis 1962, a affirmé dans son communiqué tenir «toutes les parties (au conflit pour) responsables de la sécurité de (son) personnel» et les a appelées à lui fournir des «garanties» afin qu'il puisse poursuivre sa mission.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha