Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 27 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 38 °C
30
 Biskra Min 27 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
28
 Saïda Min 23 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 30 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 23 °C Max 37 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Internationale |

LA VILLE AU NORD-OUEST DE LA SYRIE A ÉTÉ INVESTIE PAR L'ARMÉE TURQUE

9 morts dans un double attentat à Afrine

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moins neuf personnes ont été tuées hier en Syrie dans un double attentat qui a frappé la ville d'Afrine (nord-ouest), ex-bastion de la communauté kurde conquis par l'armée turque et des supplétifs syriens, a rapporté une ONG. Cinq civils et quatre combattants syriens alliés aux forces d'Ankara ont péri dans ce double attentat qui n'a pas été revendiqué, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (Osdh). Les forces turques et leurs supplétifs syriens ont conquis en mars la région d'Afrine, alors sous contrôle d'une milice kurde, les Unités des protections du peuple (YPG). Depuis, les soldats turcs et les rebelles sont régulièrement la cible d'attaques.»Une moto piégée a explosé près d'une position des forces turques dans la ville», a déclaré l'Osdh. «Une voiture piégée a visé une patrouille de sécurité des rebelles, sur une place du centre-ville», a-t-il ajouté. Un haut commandant rebelle, a confirmé les deux attentats, accusant une «cellule» de combattants kurdes d'être derrière les explosions.
Après avoir perdu la ville, l'administration semi-autonome kurde avait promis «la résistance» face aux forces d'Ankara, s'engageant à mener des «attaques éclairs». Déclenché en 2011, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha