Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

DEVANT LE FLUX DE RÉFUGIÉS SYRIENS

La Jordanie maintient sa frontière fermée

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Environ 95.000 déplacés syriens sont arrivés près de la frontière jordanienne après avoir fui les opérations militaires de l'armée syrienne dans le sud de la Syrie, pays en guerre depuis 2011», a dit le commandant de la région militaire nord du royaume, le général Khaled al-Massaïd,

L'armée jordanienne a répété mardi son intention de maintenir la frontière fermée avec la Syrie, devant les dizaines de milliers de déplacés fuyant les combats dans le sud syrien limitrophe.
Le commandant de la région militaire nord du royaume, le général Khaled al-Massaïd, a déclaré que les autorités craignaient la présence de «combattants infiltrés parmi les déplacés». «Environ 95.000 déplacés syriens sont arrivés près de la frontière jordanienne après avoir fui les opérations militaires de l'armée syrienne dans le sud» de la Syrie, pays en guerre depuis 2011, a-t-il dit. Les forces du régime syrien du président Bachar al-Assad, aidées de l'allié russe, ont lancé le 19 juin une offensive pour reprendre les secteurs rebelles de la province méridionale de Deraa, frontalière de la Jordanie.
«Les frontières sont fermées et l'armée est très prudente face au flux de déplacés. Elle craint la présence de (combattants) infiltrés avec des armes et déguisés en femmes avec de faux papiers d'identité», a ajouté le général jordanien. Ce dernier a également fait état de nouvelles aides envoyées aux déplacés syriens bloqués, avec l'entrée dans le sud syrien de 86 camions transportant notamment des produits alimentaires et de l'eau potable.
Selon lui, l'armée distribue les aides humanitaires en trois points de la frontière et fournit des traitements médicaux à ceux qui en ont besoin: blessés par balles, accouchements ou enfants malades.
De son côté, Liz Throssell, la porte-parole du Haut-commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU, a appelé dans un communiqué la Jordanie à ouvrir sa frontière aux déplacés dont «des milliers sont bloqués sans abri convenable à la frontière».
«La situation empire à Deraa avec une escalade des attaques» qui mettent en danger les civils, a-t-elle ajouté.
Auparavant, la Jordanie avait affirmé que sa frontière resterait fermée et qu'elle n'avait plus la capacité d'accueillir davantage de Syriens.
La Jordanie accueille près de 650.000 réfugiés syriens enregistrés auprès de l'ONU, mais Amman estime à 1,3 million le nombre de réfugiés venus de Syrie depuis 2011.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha