Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

VAGUE DE CONTESTATIONS AU PAKISTAN

L'ex-Premier ministre emprisonné Nawaz Sharif est hospitalisé

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, emprisonné depuis le début du mois, a été transporté hier à l'hôpital, selon une source gouvernementale. M. Sharif et sa fille ont été arrêtés le 13 juillet après avoir été condamnés respectivement à dix et sept ans de prison par un tribunal anti-corruption pour la possession au Royaume-Uni de biens immobiliers détenus via des holdings off-shore. Le frère de Nawaz Sharif, Shahbaz Sharif, qui dirige à présent le PML-N, a rejeté le résultat des élections de mercredi et demandé avec d'autres partis un nouveau scrutin, sur fond d'accusations de fraudes électorales. Le PML-N a fini deuxième du vote avec 64 sièges, et il se joint à un mouvement de protestation rassemblant une dizaine de partis. L'annonce de cette vague de contestation intervient alors que les Etats-Unis, l'Union européenne et d'autres observateurs ont émis des réserves sur l'honnêteté de la campagne électorale. Le parti d'Imran Khan, dont la nette victoire met un terme à des décennies d'alternance entre le PML-N et le Parti du peuple pakistanais (PPP) de la dynastie Bhutto, entrecoupée de périodes de pouvoir militaire, est accusé d'avoir bénéficié d'un fort soutien de l'armée.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha