Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

PAKISTAN

Imran Khan face à un parcours du combattant

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La tâche qui attend l'ex-champion de cricket Imran Khan à la tête du Pakistan après sa victoire aux législatives s'annonce ardue avec une économie dans le rouge et plusieurs conflits épineux à ses frontières. Relativement inexpérimenté, le nouvel homme fort du pays est appelé à gouverner une puissance nucléaire de 207 millions d'habitants dès qu'il aura réussi à mettre sur pied une coalition. Alors que ses détracteurs affirment que son étoile a pâli en raison de nombreuses accusations d'interférence de l'armée en sa faveur et de fraudes, les premiers défis ne se feront pas attendre. En deux décennies de politique, Imran Khan a généralement endossé le rôle d'agitateur populiste promettant des réformes, négligeant l'art complexe de faire voter des lois. Son parti, le PTI, n'a gouverné que dans la province Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest) et pendant une seule législature de cinq ans. La transition vers le niveau national pourrait donc être délicate. Il a en outre suscité un certain malaise en reprenant à son compte certaines thèses jusqu'ici réservées aux islamistes durs comme la défense de la loi sur le blasphème. M. Khan est fréquemment dépeint comme une marionnette de l'armée, qui n'aurait pas ménagé sa peine pour faciliter sa victoire.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha