Prévisions pour le 22 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 20 °C Max 32 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 28 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 26 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 18 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 17 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
12
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 27 °C Max 38 °C
34
 Tindouf Min 26 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 26 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
34
 Ghardaïa Min 25 °C Max 35 °C
30
Accueil |Internationale |

PRÉSIDENTIELLE AU MALI

Trois candidats déposent des recours

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des élections sous haute sécuritéDes élections sous haute sécurité

Les avocats du candidat de l'opposition, qualifié pour le second tour de la présidentielle prévu le 12 août, Soumaïla Cissé, ont également déposé un recours devant la Cour constitutionnelle, ont précisé les mêmes sources.

Au moins trois candidats à l'élection présidentielle au Mali du 29 juillet ont déposé samedi des recours devant la Cour constitutionnelle contestant les résultats provisoires du premier tour du scrutin, ont rapporté des médias maliens. Il s'agit de l'homme d'affaires Aliou Diallo et de l'ancien chef du gouvernement Cheikh Modibo Diarra qui ont saisi la haute juridiction dans la journée, ont rapporté ce dimanche des sites électroniques maliens. Les équipes de campagne du troisième homme et du quatrième homme de l'élection n'ont pas donner plus de précisions sur le contenu de ces recours.
Les avocats du candidat de l'opposition, qualifié pour le second tour de la présidentielle prévu le 12 août, Soumaïla Cissé, ont également déposé un recours devant la Cour constitutionnelle, ont précisé les mêmes sources. Selon le directeur de campagne du leader de l'opposition, Tiébilié Dramé, une «vingtaine de recours ont été déposés», soulignant que «une requête en récusation de six juges sur neuf» a été déposée par le directoire de campagne du candidat Cissé les accusant «de ne pas être neutres». Les candidats avaient jusqu'à samedi soir pour déposer leur recours, selon le délai fixé par la réglementation.
D'après les résultats préliminaires annoncés jeudi soir, le président sortant du Mali Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé largement en tête au premier tour de la présidentielle, mais il sera opposé lors du second tour au leader de l'opposition, Soumaïla Cissé, comme en 2013. M. Keïta, 73 ans, était arrivé en tête avec 1.333.813 voix, soit 41,42% des voix, avait indiqué le ministre de l'Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, lors d'une annonce à la télévision publique ORTM. Comme il y a cinq ans, il retrouvera au second tour Soumaïla Cissé, qui avait recueilli 573.111 voix, soit 17,80%, selon les résultats officiels provisoires portant sur l'ensemble des suffrages. Quant au taux de participation, il a été estimé à 43,06%. L'homme d'affaires Aliou Diallo était classé en troisième position avec 7,95% des suffrages et l'ancien chef de gouvernement de transition, Cheick Modibo Diarra (avril-décembre 2012), avait complété le quatuor de tête avec 7,46%.
Au total, les électeurs de ce pays d'Afrique de l'Ouest étaient appelés à choisir entre 24 candidats lors d'un scrutin salué pour son bon déroulement par les organisations internationales, dont l'Organisation des Nations unies et la mission d'observation de l'Union européenne.
La Cour constitutionnelle malienne avait annoncé samedi dans un communiqué que les résultats définitifs seront proclamés mercredi prochain.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha