Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

ROHINGYAS

L'ONU exhorte la Birmanie à respecter l'accord

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'ONU a exhorté hier la Birmanie à respecter l'accord permettant à ses agences d'accéder aux régions d'où ont été expulsés l'année dernière des centaines de milliers de membres de la minorité musulmane des Rohingyas. Cet accord, signé le 6 juin, était censé permettre à l'ONU d'aider Rangoun à créer des conditions propices à leur retour volontaire et sécurisé. Mais, deux mois plus tard, «des progrès substantiels sont nécessaires», note le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) et le Programme des Nations unies pour le développement(PNUD) dans un communiqué. Il faut nous «accorder un accès effectif à l'État de Rakhine» d'où ont été expulsés les Rohingyas, «assurer la liberté de mouvement pour toutes les communautés, et s'attaquer aux causes profondes de la crise», détaillent les agences. Elles notent que des demandes d'autorisation, déposées mi-juin, pour que leur personnel puisse accéder à la région, sont à ce jour sans réponse. Par ailleurs, les communautés restées dans le nord de l'État de Rakhine «continuent de vivre dans la peur», ajoutent-elles. Les autorités locales entravent la liberté des Rohingyas restés sur place et «ces restrictions les empêchent de travailler, d'aller à l'école et d'accéder aux soins de santé», d'après ce communiqué.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha