Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 13 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ouargla Min 20 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 20 °C Max 33 °C
47
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
34
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
32
 Ghardaïa Min 18 °C Max 24 °C
34
Accueil |Internationale |

REPRISE DES NÉGOCIATIONS ENTRE LE FRONT POLISARIO ET LE MAROC

Moscou soutient Horst Köhler

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental s'est engagé à organiser des négociations directes et sans pré-conditions entre Sahraouis et Marocains dans le courant de l'année 2018.

La Russie soutient les efforts déployés par l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies au Sahara occidental, Horst Kohler, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, appelant à la reprise des négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario, avec la participation de
l'Algérie et de la Mauritanie en tant qu'observateurs. Lors de son dernier breefing au ministère des Affaires étrangères, tenu mercredi, la porte-parole de la diplomatie russe a mis l'accent sur la nécessité de résoudre le conflit du Sahara occidental dans le cadre des résolutions de l'ONU et des efforts de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies Horst Köhler. Elle a fait savoir que la Russie soutenait un nouveau processus de négociations directes entre les deux parties en conflit. «Nous notons avec satisfaction que Horst Köhler, envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental et ancien président fédéral d'Allemagne, redouble d'efforts pour que le processus de paix reprenne, sans conditions préalables, entre les deux protagonistes ainsi qu'avec l'Algérie et la Mauritanie voisines en tant qu'observateurs», a-t-elle ajouté. «Nous partons du principe qu'une paix durable au Sahara occidental ne peut être réalisée que par des moyens politiques. Tout en maintenant des contacts avec toutes les parties intéressées, nous continuerons d'aider à créer une dynamique positive en vue de parvenir à un règlement au Sahara occidental», a déclaré Mme Zakharova, selon le compte rendu publié sur le site officiel du ministère. Rappelant que le conflit du Sahara occidental dure depuis
40 ans, la responsable russe a assuré que l'approche actuelle est soutenue par Moscou et qu'il n'y «aucune alternative raisonnable à la recherche d'un compromis fondé sur les résolutions bien connues du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations unies dans le cadre de procédures conformes aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations unies».
L'émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, avait indiqué que l'objectif de sa médiation consiste à tenir des négociations directes et sans pré-conditions entre le Front Polisario et le Maroc dans le courant de l'année 2018, avec la participation de l'Algérie et de la Mauritanie en tant qu'observateurs. M. Kohler va adresser dans quelques semaines des invitations aux deux parties au conflit du Sahara occidental (Front Polisario et Maroc), dans le cadre des efforts onusiens pour la relance des négociations directes, à même d'aboutir à un règlement permettant au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha