Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 14 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 9 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 4 °C Max 13 °C
11
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
12
 Tamanrasset Min 14 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
47
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 13 °C Max 18 °C
12
 Mascara Min 8 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 13 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 21 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 16 °C
39
Accueil |Internationale |

DE HAUTS RESPONSABLES DES SERVICES DE RENSEIGNEMENT US EN SYRIE

La délégation officielle américaine reçue à Damas

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

De hauts responsables américains des services de sécurité avaient été reçus fin juin à Damas par les autorités syriennes, a rapporté hier un quotidien libanais, alors que les Etats-Unis avaient rompu leurs relations diplomatiques avec la Syrie depuis 2011. Selon le journal Al-Akhbar, s'appuyant sur des sources anonymes crédibles, «une délégation de responsables d'agences de renseignement et de sécurité américaines dirigée par un officier de haut rang s'est rendue durant la dernière semaine du mois de juin à Damas où elle avait eu une réunion avec le chef de la sécurité nationale Ali Mamlouk». «La réunion a duré quatre heures et à laquelle ont également participé côté syrien le chef de la direction générale de la sécurité, Dib Zeitoun, et le vice-chef d'état-major Mouaffak Assaâd», a précise le média libanais, ajoutant que la préparation de cette rencontre a été facilitée par des parties émiraties et russes. Les responsables américains auraient proposé aux autorités syriennes la disponibilité de Washington à retirer les soldats américains présents en Syrie, a rapporté le quotidien libanais. Le retrait des militaires américains était, cependant, assujetti à trois conditions à respecter par la partie syrienne, a fait savoir Al Akhbar. Il s'agit, selon la même source, du «retrait des forces iraniennes déployées dans le sud syrien», «des garanties sur une participation des compagnies américaines à l'exploitation pétrolière en Syrie» et «un partage par Damas des renseignements sur les terroristes étrangers présents en Syrie». Les responsables syriens ont jugé de telles mesures «prématurées», mais ont convenu avec leurs interlocuteurs américains de «poursuivre le dialogue par le biais du canal russo-émirati», a ajouté le journal.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha