Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

FORCÉS PAR LES PASSEURS À SAUTER À LA MER

33 Africains se sont noyés au large du Yémen

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moins 33 migrants africains se sont noyés au large des côtes orientales du Yémen après que les passeurs opérant leur bateau les ont forcés à sauter à la mer, a déclaré dimanche Saaba al-Mualemi, porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Yémen. «Les victimes, 22 hommes et 11 femmes, se sont noyés mercredi au large de Shabwa, au sud-est du Yémen», a indiqué M. Al-Mualemi. Il a déclaré que les 33 migrants en question faisaient partie d'un groupe de 360 migrants et réfugiés africains, qui avaient embarqué à bord de deux embarcations trop petites pour les contenir. «Les contrebandiers de l'un des bateaux ont ouvert le feu et ont forcé les passagers à sauter à l'eau à quelques kilomètres de la côte», a affirmé M. Al-Mualemi, ajoutant que certains avaient réussi à nager jusqu'à la rive et à survivre. «Les équipes de secours yéménites ont retrouvé les 33 corps», a-t-il ajouté. Au mois de mai, 46 réfugiés africains s'étaient déjà noyés au large de Shabwa, selon l'OIM

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha