EMIRATS ARABES UNIS

Le secrétaire américain à la Défense jauge la coopération militaire

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a eu des entretiens avec le prince héritier de Abou Dhabi sur la coopération militaire entre Washington et les Emirats arabes unis, a rapporté hier l'agence de presse officielle émiratie Wam. Le prince Mohammed ben Zayed a indiqué sur Twitter qu'il avait discuté avec M. Mattis du «renforcement des relations dans les domaines militaire et de la défense».
La visite de M. Mattis, qui n'avait pas été annoncée, est intervenue après celle qu'il venait d'achever en Afghanistan.
Les Etats-Unis sont un allié clé d'une coalition militaire dont font partie les Emirats et qui intervient, sous commandement saoudien, depuis 2015 dans la guerre au Yémen.Ce conflit oppose les forces du gouvernement aux rebelles Houthis. Washington fournit armes, ravitaillement aérien et renseignements
à la coalition. M. Mattis a déclaré fin août que le soutien de son pays à la coalition n'était «pas inconditionnel», après un rapport d'enquête de l'ONU qui faisait
état de possibles «crimes de guerre» commis par toutes les parties prenantes
au conflit au Yémen, y compris la coalition.
Washington mène en outre des attaques
de drone au Yémen depuis des années
contre la branche locale d'Al-Qaïda,
Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), qui a profité de l'affaiblissement du pouvoir central pour renforcer son emprise dans le sud de ce pays.Le Pentagone considère Aqpa comme la plus dangereuse des branches d'Al-Qaïda.