Prévisions pour le 15 Novembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 23 °C
32
 Laghouat Min 9 °C Max 15 °C
28
 Batna Min 5 °C Max 17 °C
30
 Biskra Min 16 °C Max 23 °C
23
 Tamanrasset Min 12 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 15 °C
30
 Alger Min 13 °C Max 20 °C
30
 Saïda Min 9 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 20 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
39
 Ouargla Min 15 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 12 °C Max 21 °C
39
 Illizi Min 13 °C Max 30 °C
32
 Tindouf Min 12 °C Max 22 °C
32
 Khenchela Min 6 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 10 °C Max 20 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 19 °C
32
Accueil |Internationale |

VILLAGE PALESTINIEN KHAN AL-AHMAR

Le CICR profondément préoccupé

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), s'est déclaré profondément préoccupé au sujet de la décision de l'occupant israélien de démolir des maisons privées et d'autres installations dans le village bédouin palestinien de Khan al-Ahmar, dans la zone (C) de Cisjordanie occupée, rapportait hier l'agence de presse palestinienne, Wafa. Le responsable du bureau de la délégation du CICR à Al-Qods occupé, David Kane, a alerté sur les conséquences des démolitions sur la «dignité» et la vie des habitants de Khan al-Ahmar. Jeudi, les forces israéliennes ont mené une incursion dans les alentours de ce village de tôle et de toile où vivent environ 200 bédouins. Ils ont saisi plusieurs préfabriqués installés par des défenseurs du village, puis se sont retirées, selon l'agence. Les autorités israéliennes ont donné la semaine dernière leurs feu vert à la démolition du village. Pour les organisations, ainsi que pour l'Union européenne ou l'ONU, l'affaire dépasse largement Khan al-Ahmar car l'avenir de milliers d'autres bédouins de Cisjordanie occupée est en jeu. Mardi, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine, Saeb Arekat, a indiqué à Ramallah que l'OLP a livré à la Cour pénale internationale (CPI)de nouveaux éléments constitutifs de «crimes de guerre» israéliens contre le village de Khan al-Ahmar. Les Palestiniens avaient déjà saisi la CPI du sort de ce village qui est aujourd'hui sous la menace de démolition par l'occupant israélien. La France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni ont appelé cette semaine Israël à renoncer à détruire le village.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha