Prévisions pour le 12 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 3 °C Max 18 °C
34
 Batna Min 1 °C Max 16 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 18 °C
34
 Tamanrasset Min 4 °C Max 18 °C
32
 Tlemcen Min 5 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 6 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 3 °C Max 16 °C
34
 Annaba Min 8 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 16 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 11 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 6 °C Max 23 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 2 °C Max 15 °C
30
 Mila Min 3 °C Max 16 °C
30
 Ghardaïa Min 6 °C Max 20 °C
32
Accueil |Internationale |

TUNISIE

Un cadre du parti présidentiel arrêté

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un cadre du parti présidentiel tunisien, condamné dans une affaire d'emploi fictif sous Ben Ali, a été arrêté et placé en détention, a indiqué hier, le ministère de l'Intérieur dans un contexte de lutte de pouvoir entre clans issus de Nidaa Tounès. Borhane Bsaïes, ancien propagandiste du président Zine El Abidine Ben Ali, chroniqueur sur deux chaînes privées majeures, a été arrêté mardi soir, alors qu'il se déplaçait en voiture dans le centre de Tunis, a-t-on ajouté de même source. Il avait été condamné le jour-même en appel à deux ans de prison, pour avoir occupé un emploi fictif au sein de la Société tunisienne d'entreprises de télécommunication (Sotetel), sous Ben Ali. Borhane Bsaïes était sous le coup d'une enquête depuis 2012 pour avoir été à la fois salarié de la Sotetel et du ministère de l'Education, alors qu'il était chargé de défendre le régime de Ben Ali. Chargé des affaires politiques de Nidaa Tounès, il est également un proche du fils du président tunisien, Hafedh Caïd Essebsi, qui dirige le parti présidentiel et a mené la fronde contre le Premier ministre Youssef Chahed, issu de la même formation. La lutte fratricide au sein de Nidaa Tounès, à l'approche d'élections législatives et présidentielle en 2019, a débouché sur la création d'un nouveau bloc parlementaire, la Coalition nationale, composée d'élus en grande partie issus de Nidaa mais qui soutiennent M.Chahed.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha