Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 31 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 20 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
39
 Biskra Min 16 °C Max 25 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 19 °C
28
 Alger Min 16 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 21 °C
28
 Annaba Min 17 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 12 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 23 °C
30
 Oran Min 16 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 17 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 21 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 18 °C
39
 Ghardaïa Min 14 °C Max 22 °C
30
Accueil |Internationale |

APRÈS LA RUPTURE PAR WASHINGTON DU TRAITÉ D'AMITIÉ DE 1956

L'Iran promet qu'il surmontera les sanctions américaines

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La CIJ a déclaré la veille, dans son verdict, que la remise en vigueur des sanctions américaines enfreignait les termes du Traité d'amitié signé en 1955, et a ordonné à Washington de veiller à ce que ses sanctions contre l'Iran n'affectent pas la situation humanitaire.

Le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei a promis jeudi dernier que l'Iran parviendrait à surmonter les sanctions économiques américaines. La remise en vigueur des sanctions américaines vise à forcer les Iraniens à se soumettre à la volonté des Etats-Unis, mais ´´l'économie iranienne est plus forte que les sanctions américaines´´, a déclaré M. Khamenei en s'adressant aux forces des volontaires et à de hauts responsables militaires iraniens au stade Azadi à Téhéran, la capitale iranienne. Cette affaire se finira par une nouvelle ´´gifle pour les Etats-Unis´´, a-t-il averti.
Le Guide suprême iranien a appelé à l'unité de tous les Iraniens face aux ´´complots ennemis´´, soulignant que ´´l'ennemi battra en retraite en voyant l'unité, la puissance et la détermination´´ de l'Iran.
Mercredi dernier, la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye a en effet rendu un verdict défavorable aux sanctions unilatérales imposées par les Etats-Unis à l'Iran, suite au retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015.
La Cour a déclaré dans son verdict que la remise en vigueur des sanctions américaines enfreignait les termes du Traité d'amitié signé en 1955 entre les deux pays, et a ordonné à Washington de faire en sorte que ses sanctions contre l'Iran n'affectent pas la situation humanitaire, et ne menacent pas la sécurité de l'aviation civile. Elle a également ordonné aux Etats-Unis de lever les sanctions portant sur ´´les médicaments et les appareils médicaux, les produits alimentaires et agricoles´´, ainsi que sur les pièces détachées nécessaires à la sécurité de l'aviation civile.
En réponse à ce verdict, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a indiqué le jour même que les Etats-Unis se retiraient du Traité d'amitié de 1955 avec l'Iran. Ce traité avait jadis permis d'établir des relations économiques et des droits consulaires mutuels entre les Etats-Unis et l'Iran.
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué le gouvernement américain pour sa décision de quitter ce traité, affirmant que les Etats-Unis prouvaient une fois de plus qu'ils étaient un ´´régime hors-la-loi´´ en quittant encore un accord international.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha