Prévisions pour le 20 Decembre 2018

 Adrar Min 8 °C Max 22 °C
32
 Laghouat Min 3 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 3 °C Max 21 °C
28
 Tamanrasset Min 7 °C Max 18 °C
30
 Tlemcen Min 6 °C Max 12 °C
28
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
12
 Saïda Min 3 °C Max 13 °C
28
 Annaba Min 8 °C Max 17 °C
28
 Mascara Min 6 °C Max 16 °C
28
 Ouargla Min 2 °C Max 16 °C
32
 Oran Min 9 °C Max 17 °C
28
 Illizi Min 8 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 2 °C Max 13 °C
30
 Mila Min 4 °C Max 16 °C
28
 Ghardaïa Min 5 °C Max 17 °C
30
Accueil |Internationale |

LORS DES COMMÉMORATIONS DU CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Conversation "à bâtons rompus" entre Trump et Poutine

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Sarah Sanders, la porte-parole de Donald Trump, a déclaré à la presse que les dirigeants «ont eu des discussions très productives, durant le déjeuner qui a duré deux heures».

Depuis des semaines, Donald Trump et Vladimir Poutine soufflaient le chaud et le froid sur une possible rencontre à Paris. Les deux hommes, qui ont engagé leur pays sur la voie de la confrontation, ont fini par se parler. «A bâtons rompus», mais pas en tête à tête. Les rencontres entre les dirigeants américain et russe sont rares, dans un contexte de vives tensions, autour de l'enquête américaine sur les accusations d'ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle de 2016, les sanctions économiques imposées à la Russie et des divergences persistantes sur les conflits en Syrie et en Ukraine. Autour d'un menu à base de homard, volaille et pommes de terre, Vladimir Poutine et Donald Trump ont longuement discuté à l'Elysée des sujets internationaux, en compagnie de leur hôte, le chef d'Etat français Emmanuel Macron et le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres. Une conversation «à bâtons rompus», selon la Présidence française, lors du déjeuner en marge des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale. Vladimir Poutine a même qualifié de «bonne» la qualité de la discussion avec son homologue américain, selon l'agence de presse russe Ria Novosti. De son côté, Sarah Sanders, la porte-parole de Donald Trump, a déclaré à la presse que les dirigeants «ont eu des discussions très productives, durant le déjeuner qui a duré deux heures». Les deux hommes ont discuté, en anglais - Vladimir Poutine étant aidé de son interprète - de l'actualité internationale, notamment de la situation au Moyen-Orient (Syrie, Iran et Arabie saoudite) - ainsi que de la Corée du Nord, selon la présidence française, qui a précisé que la chancelière allemande Angela Merkel avait aussi participé à l'échange à certains moments. Un tel entretien, même s'il n'a rien à voir avec une rencontre bilatérale, n'avait rien d'évident. «Nous n'avons rien de prévu», avait affirmé mercredi Donald Trump, interrogé sur une éventuelle rencontre avec Vladimir Poutine. Il contredisait ainsi une précédente déclaration du conseiller diplomatique du Kremlin, qui avait évoqué un «contact informel». «Il a été convenu que les dirigeants russe et américain s'entretiendront brièvement à Paris», avait assuré Iouri Ouchakov. Selon le président russe, les autorités françaises avaient demandé à ce que le programme de la commémoration ne soit pas parasité par une éventuelle rencontre bilatérale qui n'aurait pas manqué de faire couler beaucoup d'encre.» Selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, les deux hommes ont convenu de se rencontrer pour une discussion plus détaillée en marge du sommet du G20 prévu fin novembre en Argentine.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha