Accueil |Internationale |

ARRESTATION DU GOUVERNEUR D'AL-QODS OCCUPÉE

Le gouvernement Palestinien condamne un "ciblage israélien"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le gouvernement palestinien du consensus national a fermement condamné hier l'arrestation du gouverneur d'Al-Qods occupée, Adnan Gheith après la perquisition de sa maison par les forces israéliennes de l'occupation dans la localité de Silwan au sud de la mosquée d'Al Aqsa. Le porte-parole officiel du gouvernement, Yusuf Al-Mahmoud, cité par l'agence de presse palestinienne Wafa, a souligné que l'arrestation du gouverneur «s'inscrit dans le cadre de la continuité du ciblage israélien contre la ville d'Al-Qods occupée, ses habitants, ses lieux saints et ses dirigeants». «L'occupation tente par ces mesures, d'imposer plus de domination contre la ville sainte», qui représente «le symbole de l'existence et de la survie dans la conscience palestinienne, arabe et islamique». Début novembre, le gouverneur Adnan Gheith, a été agressé puis arrêté par des troupes militaires israéliennes, au même titre que le directeur de l'institution, Muhammad Shalhab, ainsi que des citoyens palestiniens. Fin octobre écoulé, ce responsable qui se trouvait à bord de son véhicule, a été arrêté pendant deux jours dans la localité de Beit Hanina au nord d'Al-Qods occupée. La résidence surveillée lui avait été imposée pour une durée de sept jours, outre une amende de 20000 shekels (5000 euros). Un rapport mensuel des institutions palestiniennes des prisonniers et des droits de l'homme a fait état de 511 personnes de différentes régions des territoires palestiniens occupés, interpellés durant le mois d'octobre écoulé par les forces sionistes, dont 74 enfants et 15 femmes.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha