Accueil |Internationale |

LE VICE-CHANCELIER ALLEMAND SUR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L'ONU

"Le siège permanent de la France devrait devenir européen"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le vice-chancelier allemand s'est déclaré hier favorable à ce que le siège permanent de la France au Conseil de sécurité de l'ONU soit transformé en siège européen, afin que l'UE «parle d'une seule voix».»Si nous prenons l'Union européenne au sérieux, l'UE devrait parler d'une seule voix au sein du Conseil de sécurité des Nations unies (...) À moyen terme, le siège de la France pourrait être transformé en siège de l'UE», a affirmé Olaf Scholz, également ministre des Finances, lors d'un discours sur l'avenir de l'Europe à Berlin. En contrepartie, le poste distinct de chef de la délégation de l'Union européenne auprès des Nations unies pourrait revenir de manière permanente à un Français, a estimé M. Scholz. Le vice-chancelier a admis toutefois qu'un tel projet ne serait pas aisé à mettre en oeuvre. «Je suis bien conscient qu'il y a encore un certain travail de conviction à faire à Paris», a-t-il dit. «La France et l'Allemagne agissent désormais ensemble dans cette instance» mais un tel siège européen permettrait d'aller encore plus loin, a-t-il argumenté.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha