Prévisions pour le 15 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 17 °C
32
 Laghouat Min 5 °C Max 12 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 9 °C
12
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
23
 Tamanrasset Min 6 °C Max 21 °C
34
 Tlemcen Min 4 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 8 °C Max 16 °C
30
 Saïda Min 3 °C Max 12 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 16 °C
11
 Mascara Min 3 °C Max 14 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 8 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 8 °C
39
 Mila Min 8 °C Max 13 °C
39
 Ghardaïa Min 7 °C Max 15 °C
32
Accueil |Internationale |

SYRIE

Neuf civils tués dans des raids de la coalition internationale

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les bombardements ont «tué neuf civils dont six enfants, et deux terroristes», a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Neuf civils dont six enfants ont été tués vendredi dans l'est de la Syrie dans des raids de la coalition internationale dirigée par Washington contre le groupe Etat islamique (EI), a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Une offensive pour déloger l'EI de son dernier fief syrien à l'est du fleuve Euphrate, dans la province de Deir Ezzor, a été lancée le 10 septembre par la coalition et par les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes déployés au sol et soutenus par les Etats-Unis.
«Les raids aériens et tirs d'artillerie de la coalition internationale se poursuivent dans des quartiers de Hajine», principale localité de cette poche de l'EI, a indiqué l'OSDH. Les bombardements ont «tué neuf civils dont six enfants, et deux terroristes», a ajouté l'ONG.
La coalition, qui a toujours nié viser les civils, n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter l'information. Après avoir piétiné durant plus de deux mois, les FDS ont progressé ces derniers jours à l'intérieur de Hajine.»
Nos forces contrôlent désormais quelques quartiers», a indiqué jeudi un commandant des FDS, Redur Khalil.
«Les pertes subies par les combattants de l'EI sont très importantes», a affirmé vendredi matin le porte-parole de la coalition, Sean Ryan. «Des combattants tentent de fuir vers la frontière pour se rendre en Irak», a-t-il ajouté, indiquant qu'ils en étaient empêchés par les forces irakiennes.
La coalition estime à 2000 le nombre de terroristes encore présents dans le réduit syrien. Selon les FDS, plus de 1000 civils ont pu fuir ces derniers jours la zone, visée par des bombardements d'une «intensité inédite», d'après l'OSDH qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre. Depuis le 10 septembre, au moins 317 civils dont 113 enfants ont péri dans le secteur, en plus de 500 combattants des FDS et de 837 jihadistes, selon l'OSDH.
La coalition dit avoir tué «involontairement» plus de 1110 civils en Irak et en Syrie depuis le début de ses opérations antijihadistes dans ces deux pays en 2014.
Le groupe ultra-radical avait conquis en 2014 de larges pans du territoire syrien avant d'en être chassé et de se retirer dans quelques poches dans l'est.
Déclenché en 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha