Accueil |Internationale |

SYRIE

L'ordre de retrait des troupes américaines a été signé

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Pentagone a annoncé dimanche la signature de l'ordre de retrait des troupes américaines de Syrie peu après un entretien entre Donald Trump et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ayant notamment porté sur la mise en oeuvre de cette décision. Le président américain veut que ce départ des quelque 2 000 militaires que son pays a dépêchés sur le territoire syrien soit «lent et extrêmement coordonné» avec la Turquie afin d'éviter un vide dans les régions contrôlées par les rebelles kurdes qui pourrait bénéficier au régime de Bachar al-Assad. «Le décret pour la Syrie a été signé», a déclaré un porte-parole du Pentagone sans fournir davantage de détails. Le président, opposant de longue date à la participation des Etats-Unis à un conflit jugé coûteux, a estimé que les soldats américains n'y étaient plus utiles car le groupe Etat islamique (EI) était «en grande partie vaincu». Soumises à de fortes tensions notamment en raison du soutien de Washington aux Kurdes, les relations entre la Turquie et les Etats-Unis -deux alliés au sein de l'Otan- se sont nettement détendues depuis la libération en octobre d'un pasteur américain détenu pendant un an et demi.
M. Erdogan a promis samedi d'éliminer les jihadistes et les milices kurdes du nord-est de la Syrie. Les FDS ont pour leur part menacé de suspendre la lutte contre l'EI et de libérer les centaines de terroristes prisonniers.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha