Accueil |Internationale |

NIGER

Une quinzaine de terroristes tués

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'armée nigérienne et la force française Barkhane ont «mis hors de combat» une quinzaine de jihadistes à la frontière malo-nigérienne, a annoncé l'état-major des armées françaises dans la nuit de samedi à dimanche. «Dans la nuit du 27 décembre (...) un raid aérien combiné de chasseurs et d'hélicoptères Tigre a frappé» des jihadistes qui s'étaient regroupés au sud de la frontière, à proximité de Tongo Tongo, a indiqué l'état-major dans un tweet. Des soldats nigériens et de Barkhane, appuyés par des hélicoptères français, se sont ensuite «emparés des différentes positions» au sol avant de procéder à une «fouille complète de toute la zone pendant les 48h qui ont suivi». Au total, une quinzaine de jihadistes ont été «mis hors de combat», c'est-à-dire généralement tués selon la terminologie militaire, une «vingtaine de motos récupérées» et 26 armes, dont des mitrailleuses, ainsi que des munitions, saisies. Cette force antiterroriste a subi un coup d'arrêt brutal après l'attaque de son QG, le 29 juin, au Mali.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha