Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

APRÈS LE CONGRÈS, LE DÉPARTEMENT D'ÉTAT US ALARME LE MAROC

Les Sahraouis existent, ils les ont comptés

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le dernier recensement effectué par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Unhcr) à la fin de l'année 2017 avait établi le nombre exact des réfugiés sahraouis, maintenus hors de leur territoire par la colonisation illégale marocaine, à 173 000 personnes.

Après la prise de position du Congrès américain qui a vivement critiqué le statu quo au Sahara occidental et dénoncé le maintien de plus de 100 000 sahraouis dans des conditions inacceptables pendant des décennies, voilà que les États-Unis viennent de quantifier, dans leur projet de loi de budget pour 2019, le nombre de ces sahraouis présents dans les camps de Tindouf, à 100 000 réfugiés, ce qui a eu évidemment pour effet immédiat de provoquer des grincements de dents aussi bien au sein des médias marocains proches du pouvoir que du Makhzen lui-même. C'est ainsi que le site marocain 360 a commenté la chose: «en cas d'adoption sans modification, le projet de loi de finances 2019 des États-Unis devrait susciter des grincements de dents au Maroc, écrit-il. Outre la possibilité d'exclure le Sahara des fonds alloués au Maroc dans le cadre des programmes de l'Usaid, le budget destiné au Département d'État consacre des aides à la population des camps de Tindouf sur la base de ´´100 000´´ habitants», s'insurge l'auteur qui signale dans la foulée que les autorités marocaines maintiennent leur contestation habituelle de ces chiffres, considérant de manière irréductible que le nombre de réfugiés sahraouis ne saurait dépasser 40 000 âmes. C'est déjà faire peu de cas de l'estimation de l'Union européenne elle-même dont on connaît la «souplesse» pour les thèses marocaines et qui estime, pour le moins, le nombre de sahraouis dans les camps de réfugiés à plus de 90 000. Toujours prompts à donner le faux pour du vrai, les médias marocains comme ce site 360 n'hésitent jamais à falsifier les statistiques, voire même à les nier systématiquement de telle sorte qu'ils croient cacher le soleil avec leur tamis! «L'ONU, écrit ainsi le dit média, n'a pas encore procédé au recensement de la population des camps de Tindouf» ce qui s'appelle, là aussi, aller vite en besogne et chercher à noyer le poisson car chacun sait que le dernier recensement effectué par le Haut-commissariat des Nations-unies pour les réfugiés (Unhcr) à la fin de l'année 2017 avait établi le nombre exact des réfugiés sahraouis, maintenus hors de leur territoire par la colonisation illégale marocaine, à 173 000 personnes. Un chiffre qu'il est aisé de vérifier aussi bien du côté des médias que des autorités marocaines elles-mêmes, il est vrai trop réticentes à affronter la réalité telle qu'elle existe sur le terrain et trop occupées surtout à tenter de faire prendre, dans les instances internationales et notamment aux Etats-Unis, des vessies pour des lanternes!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha