Accueil |Internationale |

TRAITÉ NUCLÉAIRE INF

Consultations américano-russes à Genève

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des diplomates russes et américains menaient, hier, à Genève des discussions sur le traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF), datant de la Guerre froide et dont les Etats-Unis veulent se retirer. «La Russie et les Etats-Unis vont mener des consultations sur le Traité, à Genève, le 15 janvier», a annoncé le vice-ministre russe des AE, Sergueï Riabkov, dans un tweet. La sous-secrétaire d'Etat américaine chargée du Contrôle des armements et des Affaires de sécurité internationales, Andrea Thompson, a indiqué dans un autre tweet qu'elle dirige la délégation américaine. Ces consultations se tiennent alors que les Etats-Unis ont adressé début décembre un ultimatum à la Russie, lui donnant 60 jours pour se conformer au traité, faute de quoi ils se retireront de l'accord. Le traité INF, en abolissant l'usage de toute une série de missiles d'une portée de
500 à 5.500 km, avait mis un terme à la crise déclenchée dans les années 1980 par le déploiement des SS-20 soviétiques ciblant les capitales occidentales. L'Otan et les Etats-Unis accusent Moscou de violer le traité INF par la mise au point d'un nouveau système de missiles à têtes nucléaires, accusations rejetées par la Russie. Moscou a accusé à son tour Washington de violer ce traité.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha