Accueil |Internationale |

R.D.CONGO

Rejet de l'appel de l'UA

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La République démocratique du Congo (RDC) a rejeté l'appel de l'Union africaine (UA), qui a demandé la suspension de la publication des résultats de l'élection présidentielle du 30 décembre écoulé. Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, affirme que «la Cour constitutionnelle est assez indépendante pour ne pas tenir compte de l'appel de l'Union africaine». La délégation de l'UA «serait la bienvenue en RDC mais le processus ne sera pas modifié «, a-t-il ajouté. L'UA) a mis la pression sur la République démocratique du Congo en appelant jeudi soir à la «suspension» de la proclamation des résultats électoraux définitifs ainsi que l'envoi d'une délégation de «haut niveau» à Kinshasa. Réunis à Addis Abeba, plusieurs chefs d'Etats et de gouvernements africains ont conclu «qu'il y avait des doutes sérieux sur la conformité des résultats provisoires «. «Ils ont convenu d'envoyer en urgence en RDC une délégation de haut-niveau comprenant le président de l'Union africaine Paul Kagame, d'autres chefs d'Etat et de gouvernement, et le président de la Commission de l'Union africaine.» Selon les résultats du 10 janvier, l'opposant Félix Tshisekedi a remporté la présidentielle, tandis que Joseph Kabila garde la majorité à l'Assemblée nationale. L'autre opposant Martin Fayulu revendique la victoire avec 61% des voix et a saisi la Cour constitutionnelle qui proclamera les résultats définitifs le 22 janvier.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha