Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

AGRESSIONS ISRAÉLIENNES CONTRE LA SYRIE

Damas dénonce le "silence mortel" de l'ONU

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les autorités syriennes ont précisé, en outre, que de telles «attaques agressives et criminelles» ne sont possibles que grâce au «soutien illimité de l'administration américaine» et à «l'immunité fournie à Israël par plusieurs pays membres du Conseil de sécurité de l'Onu».

Le ministère syrien des Affaires étrangères a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à intervenir «sans délais» pour mettre un terme aux agressions israéliennes récurrentes contre la Syrie, affirmant que de telles attaques ne sont possibles que grâce au «soutien» des Etats-Unis et au «silence mortel» de l'Onu, ont rapporté hier des médias locaux. Suite aux dernières attaques agressives israéliennes menées dans la nuit de dimanche à lundi contre le territoire syrien, le ministère syrien des Affaires étrangères a adressé lundi soir des lettres au secrétaire général de l'Onu et au président du Conseil de sécurité dans lesquelles il a dénoncé vigoureusement le «silence» des Nations unies et «le soutien apporté par les Etats-Unis à Israël», a indiqué l'agence syrienne Sana. «Cette agression perfide s'inscrit dans le cadre des tentatives d'Israël de faire perdurer la crise et la guerre contre les terroristes en Syrie et de faire remonter le moral aux restes des groupes terroristes sévissant comme ses agents», a souligné la diplomatie syrienne dans ses missives, a ajouté la même source.
Les autorités syriennes ont précisé, en outre, que de telles «attaques agressives et criminelles «ne sont possibles que grâce au «soutien illimité de l'administration américaine» et à «l'immunité d'interrogatoire fournie à Israël par plusieurs pays membres du Conseil de sécurité de l'Onu». «Le silence mortel que ces pays ont instauré au Conseil de sécurité empêche ce dernier d'exercer son rôle dans la prévention de ces attaques criminelles», a dénoncé encore la diplomatie syrienne, exigeant de l'Onu de prendre «sans délais» des mesures censées prévenir de nouveaux «actes agressifs» de l'aviation israélienne.
Le Centre national de gestion de la défense russe a annoncé que, dans la nuit de dimanche à lundi, l'armée israélienne avait lancé des frappes aériennes contre le territoire syrien de l'ouest, du sud-ouest et du sud, tuant 11 syriens et blessant des dizaines de personnes dont des enfants et des femmes.
En repoussant l'attaque, la DCA syrienne a détruit plus de 30 missiles de croisière et bombes aériennes larguées par l'armée israélienne sur plusieurs villes syriennes détruisant plusieurs infrastructures et biens publics et privés.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha