Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Internationale |

LIGUE ARABE

Le président Abbas soutient le retour de la Syrie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le président Abbas soutient le retour de la Syrie

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé hier que les autorités palestiniennes soutiendraient le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe et espérait atteindre cet objectif lors de prochaines consultations entre les pays arabes, ont rapporté des médias locaux. «Nous soutenons le principe du retour de la Syrie dans la Ligue arabe.
Nous espérons que cet objectif sera atteint lors des prochaines consultations entre les pays arabes», a déclaré le président Abbas dans un entretien accordé à l'agence russe Spoutnik.
Le président palestinien a souligné, en outre, que «l'Etat palestinien a toujours plaidé pour l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie et la fin du conflit».
«Il n'y a pas encore de programme pour une visite rapprochée en Syrie, mais je suis de près avec ce qui se passe là-bas, d'autant qu'un demi-million de réfugiés palestiniens y vivent», a-t-il ajouté.
«Nous travaillons avec l'Etat syrien et l'UNRWA pour reconstruire le camp de Yarmouk en vue du retour des déplacés du camp dès que possible», a fait savoir le dirigeant palestinien.
Depuis le début du conflit en Syrie, plusieurs Etats arabes ont fermé leurs ambassades à Damas ou réduit leurs relations avec le gouvernement syrien, mais plusieurs appels ont été lancés ces derniers mois pour rétablir les relations et rétablir ainsi l'adhésion de la Syrie à l'organisation panarabe.
Les Emirats arabes unis ont rouvert leur ambassade à Damas le mois dernier, tandis que le président soudanais Omar al-Bashir s'était rendu à Damas le même mois, au cours duquel il avait rencontré le président syrien Bachar al-Assad lors de la première visite d'un dirigeant arabe dans le pays depuis le déclenchement de la crise syrienne en 2011.
Dans ce contexte, le Liban avait réclamé récemment la réintégration de la Syrie au sein de la Ligue arabe, lors du sommet économique de l'organisation tenu les 20 et 21 janvier à Beyrouth.
«La Syrie est le grand absent aujourd'hui à notre conférence, et nous ressentons ce poids», avait souligné le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, à l'ouverture de la réunion ministérielle de la Ligue arabe.
L'Irak avait formulé également un voeu similaire insistant sur le retour rapide de Damas parmi les pays arabes membres de l'organisation.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha