Accueil |Internationale |

POUR L'ENVOYÉ SPÉCIAL DE L'ONU POUR LA SYRIE

Le comité constitutionnel, priorité de la solution politique

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'envoyé spécial du secrétaire général pour la Syrie, Geir Pedersen, a présenté jeudi, devant le Conseil de sécurité, les cinq priorités qu'il s'est fixées dans l'immédiat pour une résolution politique de la crise syrienne, grâce notamment à la création du comité constitutionnel réclamé depuis plusieurs mois. M. Pedersen a expliqué que sa principale priorité est d'approfondir son dialogue avec le gouvernement syrien et l'opposition, notamment la Commission syrienne de négociations, soulignant qu'il est essentiel pour lui d'avoir un accès direct aux parties afin de renforcer la confiance et d'amener les Syriens à la table des négociations, a indiqué un communiqué publié jeudi par l'ONU. Il a aussi fait part de sa volonté d'oeuvrer pour une action «plus concrète» sur la question des détenus et des personnes enlevées ou portées disparues, notant que cette question est «d'une importance humanitaire immense». Dans l'exercice de son mandat, le nouvel envoyé spécial compte aussi intervenir auprès d'un large éventail de Syriens, convaincu de l'importance d'impliquer l'ensemble du peuple syrien aux efforts de paix. Ce travail, a-t-il précisé, a déjà été amorcé par son équipe qui a mené des consultations avec plus de 200 acteurs de la société civile syrienne et de la diaspora au cours des deux derniers mois. M. Pedersen a également insisté sur son intention de convoquer un comité constitutionnel «crédible», avec au minimum 30% de femmes.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha