Accueil |Internationale |

GHAZA

Frappe israélienne sur une installation militaire du Hamas

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Frappe israélienne sur une installation militaire du Hamas

Des avions de chasse israéliens ont lancé, dimanche soir, une frappe aérienne contre une installation militaire appartenant aux Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans le nord de la bande de Ghaza. Selon des sources en milieu médical, aucun blessé n'est à signaler. Des sources au sein des forces de sécurité de Ghaza ont, quant à elles, déclaré que l'installation militaire en question avait été complètement détruite par la frappe aérienne israélienne. C'est le deuxième jour de suite que les forces israéliennes lancent des raids aériens sur des installations militaires et des postes de guet à Ghaza, selon les forces de sécurité.
Peu de temps avant la frappe aérienne, des dizaines de militants palestiniens ont manifesté dans le nord de la bande de Ghaza, où ils ont brûlé des pneus et lancé des grenades étourdissantes sur les soldats israéliens stationnés le long de la frontière avec Ghaza. Ashraf al-Qedra, porte-parole du ministère de la Santé de Ghaza, a déclaré que quatre manifestants avaient été blessés par balle. Cette manifestation s'inscrivait dans le cadre de la «Grande marche du retour», un rassemblement palestinien qui a débuté le 30 mars 2018 dans le but d'obtenir la levée du blocus imposé par Israël à Ghaza depuis 12 ans. Selon des responsables du ministère de la Santé de Ghaza, les forces israéliennes ont tué au moins 260 Palestiniens et en ont blessé plus de 26.000 autres depuis le début de ce rassemblement anti-israélien.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha