Accueil |Internationale |

CORÉE DU NORD

Les électeurs aux urnes pour des législatives

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les électeurs nord-coréens se rendaient aux urnes hier pour des élections législatives afin de désigner les membres de l'Assemblée suprême du peuple. Tous les cinq ans se tiennent des législatives pour désigner les membres de cette Assemblée (Parlement). Le pays est dirigé par la formation du leader nord-coréen Kim Jong Un, le Parti des travailleurs au pouvoir. Pour ces élections, la Corée du Nord est divisée en circonscriptions. En 2014, il y en avait 686. Kim Jong Un était candidat au Mont Paektu, un volcan qui sommeille à la frontière avec la Chine révéré comme le berceau spirituel du peuple coréen. D'après l'agence de presse Kcna, il avait remporté 100% des voix, avec un taux de participation de 100%. Certains sièges sont réservés à deux formations mineures, le Parti social-démocrate de Corée et le Parti chondoïste Chongdu, qui tire ses racines d'un mouvement religieux coréen du XXe siècle. Les deux partis appartiennent à la même alliance que le parti au pouvoir. Conformément à l'un des slogans préférés à Pyongyang, «unis dans le même esprit», les bulletins de vote ne comportent qu'un seul nom par circonscription. Les électeurs peuvent s'ils le souhaitent barrer ce nom avant de voter. Lors des dernières élections en 2014, le taux de participation s'était élevé à 99,97%, selon l'agence Kcna. Seuls ceux qui se trouvaient à l'étranger ou «travaillaient en mer» n'avaient pas pris part au scrutin. Les candidats ont obtenu 100% des voix des électeurs de leur circonscription, un résultat inégalé ailleurs dans le monde.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha