Accueil |Internationale |

EGYPTE

Sissi met en garde contre la contestation dans la région

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a mis en garde hier contre les risques que posent, selon lui, les manifestations dans des Etats de la région, alors que l'Algérie et le Soudan sont secoués par des mouvements de contestation.» Actuellement, dans des Etats de notre région, les gens parlent de la situation économique et des conditions (de vie), et ainsi, ils gâchent leur pays, le conduisent à sa perte», a déclaré M. Sissi lors d'une allocution télévisée sans citer les noms des Etats en question.»Tout cela a un prix», a-t-il prévenu, ajoutant que «le peuple, les jeunes enfants et les générations futures vont payer ce prix-là, celui de l'absence de stabilité». Dans son allocution télévisée hier, lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes de guerre, il a dénoncé les informations mensongères, selon lui, diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux. Le président a lancé aux responsables politiques et militaires qui l'entouraient: «Regardez, apprenez comment on fait tomber les Etats, comment on les détruit». La révolution de 2011 est officiellement célébrée chaque année en Egypte. Mais son image est fortement dégradée par les autorités et les médias proches du régime, qui estiment qu'elle a engendré insécurité et instabilité alors que la priorité du gouvernement actuel est celle de la «stabilité».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha