Accueil |Internationale |

DÉCÈS DE 12 BÉBÉS EN TUNISIE

Le Premier ministre sera auditionné par le parlement

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le bureau de l'Assemblée des représentants du peuple tunisien (ARP) a décidé de tenir, très bientôt, une séance d'audition du chef du gouvernement, Youssef Chahed, sur le décès de 12 bébés au centre de maternité et de néonatologie à l'hôpital la Rabta, dans le grand-Tunis, a indiqué Ibrahim Nassif, membre du bureau de l'ARP, représentant de la coalition El Horra. Le député, cité par l'agence TAP, a précisé que le bureau de l'ARP s'est réuni hier matin, suite à la levée de la séance plénière pour absence de quorum et a décidé de modifier l'ordre du jour pour permettre aux présidents des coalitions parlementaires d'exprimer leurs positions au sujet du décès des bébés.
A noter que le centre de maternité et de néonatologie à la Rabta a enregistré à la fin de la semaine écoulée le décès de 12 bébés.
La ministre intérimaire de la Santé, Sonia Becheikh qui s'exprimait lors d'une conférence de presse pour présenter les premiers résultats de l'enquête sur la mort des nourrissons, a fait savoir que l'origine de cette infection nosocomiale «pourrait être une infiltration aérienne au niveau du service, ou non-conformité aux normes, du matériel stérilisé, ou encore manque d'hygiène des mains des employés».
Mme Becheikh a démenti des rumeurs selon lesquelles la mort de ces nouveau-nés aurait été causée par «l'existence de médicaments ou de sérums périmés», assurant à l'occasion que «la mort de ces 12 bébés ne passera pas sans réaction».
La ministre, a également fait savoir que «les échantillons prélevés des nouveau-nés décédés ont été transférés vers des laboratoires spécialisés pour pouvoir déterminer les raisons réelles de cette infection». Samedi, le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé avoir accepté la démission du ministre de la Santé Abderraouf Cherif après la mort de 12 nouveau-nés, outre l'ouverture d'une enquête pour faire la lumière sur ces décès, promettant de demander des comptes aux responsables.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha