Accueil |Internationale |

L'ICSFT

Le Maroc, une force d'occupation militaire aux innombrables violations

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le Conseil international pour le soutien à des procès équitables et aux droits de l'homme (ICSFT) a affirmé que le Maroc est une force d'occupation militaire au Sahara occidental où il exerce un pouvoir illégitime et commet d'innombrables violations des droits de l'homme, dont la liberté d'expression et le droit à l'autodétermination garanti par la Charte internationale des droits de l'homme. Dans un communiqué rendu public mardi, l'ICSFT a cité les pratiques abjectes exercées par l'armée marocaine contre les civils sahraouis depuis l'occupation du Sahara occidental en 1975, particulièrement les disparitions forcées, la torture, les homicides ainsi que le pillage systématique des ressources naturelles et le déplacement de milliers de familles. L'ICSFT a condamné avec force «la complicité de la France, au sein même de l'Union européenne (UE), dans la légitimation du pillage des ressources naturelles du peuple sahraoui et son soutien à la politique expansionniste du Maroc», a rapporté l'Agence de presse sahraouie (SPS) citant un communiqué du conseil qui a affirmé que cela constitue «une véritable menace pour la sécurité et la paix dans la région». Par ailleurs, l'ICSFT a condamné avec vigueur «les déclarations mensongères» du Centre international de soutien des droits de l'homme sur la situation déplorable que vivent les Sahraouis. Dans son communiqué, l'ICSFT a insisté sur l'impératif d'une solution qui garantisse au peuple sahraoui son droit inaliénable à l'autodétermination pour mettre fin à ses souffrances.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha