Accueil |Internationale |

POUR «PROUVER» LES TIRS DE ROQUETTES PALESTINIENNES

L'armée israélienne utilise une vidéo de 2014

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Sur ses comptes Facebook et Twitter, en français, en anglais et en espagnol, mais pas en hébreu, l'armée israélienne a publié mardi une vidéo de tir nocturne d'une dizaine de roquettes toujours en ligne hier, en assurant que cette vidéo datait de la nuit de lundi à mardi.

L'armée israélienne a publié mardi sur les réseaux sociaux une vidéo déjà largement diffusée en 2014 en assurant qu'il s'agissait du tir de barrage palestinien de la nuit de dizaines de roquettes et d'obus de mortier à partir de Ghaza en direction du territoire israélien, effectivement cible de tirs de roquettes depuis lundi. Sur ses comptes Facebook et Twitter, en français, en anglais et en espagnol, mais pas en hébreu, l'armée israélienne a publié mardi une vidéo de tir nocturne d'une dizaine de roquettes toujours en ligne hier, en assurant que cette vidéo datait de la nuit de lundi à mardi. Cette vidéo accompagnée de la légende «À VOIR ET À ENTENDRE: Le Hamas tirant un barrage de roquettes vers les civils israéliens cette nuit» a été vue au moins 230.000 fois sur ces différents comptes. De nouvelles roquettes ont été tirées dans la nuit de mardi à mercredi de Ghaza en direction d'Israël, suscitant des frappes de représailles de l'armée israélienne dans le territoire palestinien et mettant en question une trêve fragile instaurée au lendemain d'un nouvel accès de violence. Ripostant à un tir de roquette qui a fait sept blessés légers au nord de Tel-Aviv la nuit précédente, les avions, les hélicoptères et les chars israéliens avaient frappé dans la nuit de lundi à mardi, selon l'armée, des dizaines d'objectifs dans le territoire sous blocus coincé entre Israël, Egypte et Méditerranée. Les Palestiniens avaient de leur côté déclenché un tir de barrage de dizaines de roquettes et d'obus de mortier en direction du territoire israélien. Ce sont ces tirs de roquette que la vidéo diffusée sur les comptes de l'armée israélienne prétend représenter. Tournée de nuit et de mauvaise qualité, elle fait apparaître 13 points lumineux partant vers le ciel et vers la droite de la vidéo. Tous ces points lumineux partent du même endroit, illuminant à leur départ un immeuble ou une série d'immeubles à la forme caractéristique, avec ce qui ressemble à des excroissances verticales. Quelques fenêtres ou panneaux publicitaires sont allumés à différents points précis de la vidéo. Dans la bande-son accompagnant la vidéo, des tirs de roquette sont entendus puis un homme criant «Allah Akbar» (Dieu est grand). Sur Youtube et sur Facebook, l'AFP a pu retrouver au moins 51 occurrences, sur différents comptes, de cette exacte même vidéo publiée autour du 15 juillet 2014, en pleine opération «Bordure protectrice» visant à faire cesser les tirs de roquettes et détruire les tunnels creusés depuis l'enclave palestinienne. La guerre fait 2.251 morts côté palestinien, en grande majorité des civils selon les Nations unies, et 74 morts côté israélien, quasiment tous des soldats. L'AFP n'a pu retrouver la source originale de la vidéo ni certifier la date à laquelle elle a été prise, mais elle date de juillet 2014 au plus tard et non de la nuit de lundi à mardi. Contactée par l'AFP mardi en début de soirée, l'armée israélienne a dit «étudier la question» et annoncé une réponse «en temps voulu» mais n'avait toujours pas livré ses explications mercredi à la mi-journée.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha