Accueil |Internationale |

GABON

Maixent Accrombessi, ex-bras droit d'Ali Bongo, limogé

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Maixent Accrombessi, ancien chef de cabinet du président gabonais Ali Bongo dont il était très proche et qui avait gardé des fonctions à la présidence, a été limogé, a-t-on appris hier de source officielle. «Monsieur Maixent Accrombessi Nkani (est) remis à la disposition de son administration d'origine», selon le compte-rendu du Conseil des ministres qui s'est tenu vendredi à Libreville. Une formule polie signifiant à M. Accrombessi qu'il ne fait plus partie des effectifs de la présidence de la République gabonaise. Très proche d'Ali Bongo depuis les années 1990, M. Accrombessi avait été nommé en 2009 directeur de cabinet du président, qui a succédé à son père Omar Bongo. Il avait quitté ses fonctions en 2016, suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), mais avait été nommé Haut représentant personnel du chef de l'Etat. Il conservait une influence à la présidence, alors qu'Ali Bongo, victime d'un AVC en 2018, était absent du Gabon pendant cinq mois. Il est rentré du Maroc où il se trouvait en convalescence. C'est lors du premier Conseil des ministres qu'il a présidé depuis son retour que M. Accrombessi a été remercié. D'origine béninoise et naturalisé gabonais, Maixent Accrombessi, 53 ans, était accusé par l'opposition d'avoir profité de ses fonctions pour détourner de l'argent public.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha