Accueil |Internationale |

BURKINA FASO

2 terroristes attaquent une gendarmerie

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
2 terroristes attaquent une gendarmerie

Trois civils burkinabè ont été tués dans une attaque terroriste dans la nuit de vendredi à samedi à Yendéré, située à l'ouest du Burkina Faso, à une vingtaine de km de la frontière ivoirienne, ont indiqué des sources sécuritaires, citées par les médias.»Yendéré a été attaquée dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h du matin. Les deux assaillants ont été tués dans l'attaque du poste de gendarmerie de Dangouindougou, dans la commune de Niangoloko, province de la Comoé dans le sud-ouest du Burkina Faso et près de la frontière avec la Côte d'ivoire, a indiqué hier une source sécuritaire.»Des individus non identifiés ont attaqué, dans la nuit du 29 au 30 mars 2019, le poste de gendarmerie de Dangouindougou, dans la commune de Niangoloko. Les éléments en poste ont riposté», a précisé une source sécuritaire.»Deux assaillants ont été neutralisés», a ajouté la même source, ajoutant que des blessés ont été enregistrés, dont notamment des civils. Le Burkina Faso est tombé depuis 2015 dans un cycle d'attaques terroristes qui ont fait plus de 300 morts, dont des éléments des forces de défense et de sécurité et des civils. Au moins quatre gendarmes burkinabés ont trouvé la mort jeudi dans une attaque armée contre un poste de gendarmerie dans la localité de Barani, dans le nord-ouest du Burkina Faso, à la frontière malienne.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha