Accueil |Internationale |

DEUX FEMMES SE FONT EXPLOSER AU NORD-EST DU NIGERIA

Un soldat et un milicien tués

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Deux femmes kamikazes se sont fait exploser dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, tuant deux personnes dans un attentat qui porte la marque des islamistes de Boko Haram, ont déclaré hier des responsables de l'armée et de milices civiles. Les deux femmes ont déclenché jeudi les explosifs qu'elles portaient sur elles pour éviter d'être arrêtées par des soldats et des membres des milices dans la ville de garnison de Monguno.»Nous avons perdu un soldat et un milicien civil dans l'explosion qui a aussi blessé un autre soldat», a déclaré un officier sous couvert d'anonymat.»Deux femmes kamikaz, étaient impliquées dans l'incident», a-t-il dit. Selon un dirigeant de la milice, une femme a paniqué au moment où elles étaient interrogées. Elle a déclenché ses explosifs tandis que sa complice réussissait à s'enfuir. Cette dernière s'est également donné la mort alors que les soldats et miliciens lancés à sa poursuite l'avaient rejointe. Monguno, ville à 135 km de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno et berceau historique de Boko Haram, abrite une base militaire et des camps de déplacés. Cette cité de la région du lac Tchad a été attaquée à plusieurs reprises par le groupe armé qui n'a pas réussi à s'emparer de la base.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha