Accueil |Internationale |

ILS DÉNONCENT LE «SOUTIEN» DE PARIS À HAFTAR

Des Libyens en gilets jaunes à Tripoli

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des Libyens en gilets jaunes à Tripoli

Quelques dizaines de manifestants, dont plusieurs portant des gilets jaunes, ont dénoncé hier à Tripoli ce qu'ils ont qualifié de «soutien» de la France au maréchal Haftar, dont les hommes mènent une offensive contre la capitale libyenne. Les manifestants portaient les fameux gilets fluorescents en référence au mouvement français des «gilets jaunes» en fronde contre la politique fiscale et sociale du président français Emmanuel Macron depuis fin 2018. «La France doit cesser de soutenir le rebelle Haftar en Libye», «la France fournit des armes aux rebelles pour le pétrole», pouvait-on lire en français sur des pancartes brandies par les manifestants. Rassemblés sur la place d'Alger, au coeur de la capitale, les manifestants ont appelé à rompre les relations diplomatiques avec les pays qui «appuient l'agression», en référence à l'offensive du maréchal Haftar. Ils ont encore estimé que le soutien de pays à Haftar «peut être considéré comme une déclaration de guerre» à la Libye. Vendredi dernier, lors d'une manifestation contre l'attaque de Haftar, des slogans contre le gouvernement français avaient déjà fusé. Considérée comme un des appuis du maréchal Haftar, avec l'Egypte et les Emirats, la France a démenti avoir soutenu son offensive.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha