Accueil |Internationale |

BENSALAH REÇOIT AHMED MITTIG, VICE-PRÉSIDENT DU GNA

L'Algérie continuera d'apporter "tout son appui"à la Libye

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'Algérie continuera d'apporter

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a indiqué, jeudi à Alger, que l'Algérie continuera d'apporter «tout son appui» pour un retour «rapide» à la paix et à la stabilité en Libye, selon un communiqué de la Présidence de la République.
M. Bensalah qui a reçu le vice-président du Conseil présidentiel du gouvernement d'Entente nationale libyen, Ahmed Mittig, en visite de travail en Algérie, a exprimé «la solidarité de l'Algérie avec l'ensemble du peuple libyen frère et la conviction que cesse le langage des armes, parce qu'il n'y a de solution que politique», souligne la même source. Le chef de l'Etat a affirmé que l'Algérie «continuera d'apporter tout son appui pour un retour rapide à la paix, à la stabilité et à l'entente entre tous les Libyens», conformément à la feuille de route adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU, en décembre 2017, et dont l'Algérie est activement solidaire.
L'entretien entre les deux parties a permis de «passer en revue la situation préoccupante que connaît la Libye, notamment les développements depuis le 4 avril «dernier, précise le communiqué. Pour sa part, le vice-président du Conseil présidentiel du gouvernement d'Union nationale libyen a mis en exergue le rôle de l'Algérie dans le règlement de la crise en Libye, la qualifiant de «pays pivot dans la région». «Nous espérons, avec cette visite, un retour en force de l'Algérie dans le dossier libyen, car c'est un pays sur lequel nous comptons énormément pour parvenir à un règlement», a déclaré M. Mittig en visite de deux jours en Algérie. Il a aussi indiqué que Tripoli «effectuait des consultations avec toutes les parties, les Etats voisins et les pays qui soutiennent le processus démocratique et le caractère civil de l'Etat libyen», et ce dans le cadre du processus de règlement politique de la crise. Affirmant que «le gouvernement d'Union nationale de Libye est présent et qu'il est en mesure de travailler efficacement», il a tenu à rassurer le peuple algérien et les responsables politiques quant aux évènements que connait Tripoli».
Par ailleurs, Ahmed Mittig a salué les relations qui lient les deux pays, «se félicitant» de sa présence en Algérie, «pays voisin et ami qui partage avec la Libye l'histoire commune et des relations connues de tous».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha