Accueil |Internationale |

MAHMOUD ABBAS A SALUÉ LE SOUTIEN «INDÉFECTIBLE» DE L'ALGÉRIE

La Ligue arabe versera 100 millions de dollars par mois à la Palestine

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La Ligue arabe versera 100 millions de dollars par mois à la Palestine

Le président palestinien, Mahmoud Abbas a salué dimanche au Caire, le soutien «indéfectible» de l'Algérie à la cause palestinienne et la solidarité du peuple algérien aux côtés des Palestiniens. Lors de l'audience qu'il a accordée au ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, en marge de la session extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel consacrée à la Palestine, le président palestinien s'est félicité du «soutien indéfectible et inébranlable» de l'Algérie à la cause palestinienne et sa solidarité aux côtés du peuple palestinien à travers le soutien politique et financier et les aides humanitaires. Les deux parties ont passé en revue les derniers développements de la question palestinienne et les agressions et violations israéliennes commises contre les Palestiniens. Pour sa part, M. Boukadoum a réaffirmé le soutien de l'Algérie et sa position indéfectible et solidaire avec le peuple palestinien frère pour lui permettre de recouvrer ses droits légitimes, à savoir la cessation de l'occupation et l'établissement d'un état palestinien indépendant avec El Qods pour capitale.La Ligue arabe (LA) s'est engagée quant à elle, dimanche, à verser 100 millions de dollars par mois à l'Autorité palestinienne afin de compenser les mesures de rétorsion financières appliquées récemment par l'occupant israélien. «Nous confirmons que les pays arabes vont soutenir le budget de l'état palestinien... en lui procurant un filet de sécurité financière (...) afin de résister à la pression politique et financière à laquelle il fait face», a indiqué la Ligue arabe dans un communiqué dimanche soir. Les autorités d'occupation israéliennes ont annoncé qu'elles gèleraient chaque mois environ 10 millions de dollars (près de 9 millions d'euros) dus à l'Autorité. La somme est soustraite de la TVA et des droits de douane qu'Israël prélève sur les produits importés par l'état de Palestine et qu'il est censé reverser régulièrement à l'Autorité palestinienne, en vertu des accords de paix. Au cours de la réunion «extraordinaire» de la Ligue arabe au Caire dimanche, le président de l'état de Palestine Mahmoud Abbas a réitéré son rejet d'un futur plan de paix de l'administration américaine.»Ce plan ne parviendra pas à atteindre une paix durable et complète au Moyen-Orient», précise le communiqué de l'organisation panarabe. Les Palestiniens affirment que l'administration américaine penche en faveur d'Israël, ce qui «discrédite» les Etats-Unis dans leur rôle de médiateur. En 2018, les Etats-Unis ont suspendu plus de 500 millions de dollars (440 millions d'euros) d'aides qui allaient à l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), à différents programmes d'assistance ou, pour une moindre part, directement au budget de l'Autorité palestinienne.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha