Prévisions pour le 17 Juillet 2018

 Adrar Min 30 °C Max 45 °C
30
 Laghouat Min 24 °C Max 41 °C
34
 Batna Min 16 °C Max 35 °C
32
 Biskra Min 27 °C Max 43 °C
32
 Tamanrasset Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tlemcen Min 21 °C Max 32 °C
30
 Alger Min 19 °C Max 31 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 38 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 35 °C
34
 Ouargla Min 30 °C Max 44 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 29 °C
34
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 25 °C Max 43 °C
34
 Khenchela Min 17 °C Max 35 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 33 °C
32
 Ghardaïa Min 28 °C Max 42 °C
34
Accueil |Internationale |

LIBAN-ISRAËL

Le Hezbollah dispose de restes de soldats israéliens

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé, hier, que son mouvement avait en sa possession «des têtes, des mains et des jambes de soldats israéliens», tués en 2006 durant le conflit avec Israël. «L´armée israélienne a laissé derrière elle les restes de corps d´un grand nombre de soldats», a déclaré fièrement M.Nasrallah, lors des commémorations de l´Achoura chiite dans la banlieue sud de Beyrouth, en allusion à la guerre dévastatrice de juillet-août 2006 entre le parti chiite et Israël. «Nous avons des têtes, des mains, des pieds et nous avons un cadavre presque entier de la tête jusqu´au bassin. Qu´a dit l´armée israélienne à la famille de ce soldat?», a ajouté le chef chiite. Le conflit entre Israël et le Hezbollah, déclenché le 12 juillet 2006 après la capture par les combattants chiites de deux soldats israéliens à la frontière israélo-libanaise, s´était achevé le 14 août après 34 jours de combat, par une trêve négociée sous les auspices de l´ONU. Le conflit a fait plus de 1200 morts au Liban, en majorité des civils, et 160 en Israël, pour la plupart des soldats. «Si Israël lance une nouvelle guerre contre le Liban, nous lui promettons une guerre qui changera la face de toute la région, avec l´aide de Dieu», a mis en garde le chef du Hezbollah. «Les Israéliens n´ont pas un commandement politique et militaire (efficace) pour lancer une guerre contre le Liban, mais s´ils le font, la résistance est prête à y faire face», a-t-il ajouté. Hassan Nasrallah assistait, samedi matin, aux commémorations de l´Achoura, dans la banlieue sud de Beyrouth, pour sa première sortie publique depuis plus d´un an.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha