{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Nord-est du Nigeria

6 soldats tués dans une nouvelle attaque terroriste

Six soldats nigérians, ainsi que l’un des commandants des milices civiles engagées auprès de l’armée, ont été tués dans une attaque portant la marque du groupe terroriste de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), on indiqué hier de sources sécuritaires et civiles. Les terroristes présumés sont arrivés à bord d’une douzaine de pick-up jeudi soir dans la ville garnison de Gubio, à 80 kilomètres de Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno et ont ouvert le feu sur les militaires et les milices. «Les corps de six soldats et du chef local de la milice des Forces conjointes (CJTF) ont été retrouvés, criblés de balles», a révélé une source sécuritaire, ajoutant que beaucoup d’autres hommes restent introuvables. Il s’agit de la seconde attaque du groupe en moins d’une semaine. Lundi, des combattants d’ISWAP, groupe issu d’une scission de Boko Haram, ont ouvert le feu sur un convoi militaire sur la route entre Damasak et Gudumbali, faisant au moins 9 morts, 27 soldats étant toujours portés disparus.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours