{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Cameroun

Deux morts dans une attaque de Boko Haram

Deux personnes ont été tuées mercredi dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram contre le village de Gazla, dans la région du Cameroun du nord, ont rapporté jeudi, des médias, citant des sources militaires et administratives.Trois autres personnes ont été blessées et évacuées vers l’hôpital de Mora, chef-lieu de l’un des départements de l’Extrême-Nord, région voisine du Nigeria, et «ne sont plus en danger» a précisé un responsable administratif cité par les médias. Selon le responsable, l’attribution de l’attaque à Boko Haram «ne fait pas de doute». Les assaillants ont envahi les lieux en tirant des coups de feu en l’air, ce qui a poussé les gens à se sauver dans la montagne voisine où ils sont d’ordinaire réfugiés, a-t-il raconté en se basant sur le récit des villageois. Dans les régions du nord du Cameroun, les attaques sur les villages «visent habituellement à trouver du bétail», ce qui était le cas de l’attaque de mercredi, a expliqué une source militaire qui a confirmé le bilan. Face à ce type d’attaques répétées, les habitants ont pris l’habitude de se cacher dans les montagnes environnantes, selon un ancien habitant de la région, qui estime que «là, les habitants ont dû être pris par surprise». Bien qu’affaibli, Boko Haram reste très actif dans l’Extrême-Nord du Cameroun. En dix ans, les violences terroristes de Boko Haram et sa répression ont fait 35.000 morts et environ deux millions de déplacés. Débutée dans le Nord-Est du Nigeria, elles se sont étendues au Niger, au Tchad ainsi qu’au Cameroun.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours